Mireille Capelle, Mezzo Soprano Delphine Delcoux, Hautbois Nico De Marchi,Cor Geert Callaert, Piano

Mireille Capelle, Mezzo Soprano

Le répertoire de Mireille Capelle est très varié. A l’Opéra on a pu l’entendre dans Cosifan Tutte, les Maîtres Chanteurs de Nürenberg, dans les rôles de Marie dans Wozzeck, Salomé, Charlotte dans Werther, Carmen, le compositeur dans Ariadne auf Naxos, Kundry dans Parsifal, Cendrillon, Jennufa, Jeanne d’Arc, sous la direction de Silvio Varsivo, Stefan Soltesz, Marc Minkowski, Friedeman Layer, Seiji Osawa… Avec Jos Van Immerseel elle a interprété des concerts de Musique Baroque spécialement les Lamenti de Monteverdi et des récitals de mélodies pour France Musique et en tournée au Japon.

Mireille Capelle est aussi invitée dans les Maisons d’Opéra de Madrid, Barcelone, Amsterdam. En concert elle a travaillé avec les chefs d’orchestre Muhai Tang, Hans Zender, Arturo Tamayo, Silvain Cambreling. Mireille Capelle a une passion particulière pour la musique contemporaine. Pendant sa carrière elle a participé à des festivals internationaux avec des œuvres de Donnatoni, Cage, Rihm, Crumb, Carter, Kurtag, Huber, Berio, Scelsi, Nyman, Denisov ainsi qu’à de nombreuses créations comme « Miroirs » de Skrypscak (Berlin et Zürich et « Oedipus » de Jounghi Pagh-Paan (Berlin, sous la direction de Michael Gielen)

En 2005 la première composition de musique électronique de Mireille Capelle a été créée dans la salle « Amish Kapour » pour inspiratum chez Axel Vervoordt. Cette pièce « Trikoya » est une architecture sonore (1h30) qui met en question la relativité du temps. Mireille Capelle est également membre de l’ensemble de musique contemporaine Hermes sous la direction de Koen Kessels et a interprété avec eux un grand répertoire de musique de chambre du vingtième siècle. Elle est professeur et coordonnatrice de la section chant et art lyrique du Conservatoire Royal de Gand. Les activités en 2006 comprennent entre autres : « Anarca » et l’opéra « Prova d’Orchestra » de Battistelli sous la direction de Luca Pfaff, « Die Mutter » de Hans Eisler. Elle réaliera également un enregistrement avec des mélodies françaises avec au piano Guy Penson. Elle sera aussi l’interprète a Buenos Aires “de infinito nero” de Sciarrino…

Delphine Delcoux, Hautbois

Bercée dès son plus jeune âge dans la vie musicale, Delphine entreprend ses études de solfège, histoire de la musique, piano et danse classique au sein de l’académie de Musique de RANSART. Elle se perfectionnera ensuite au Conservatoire de Charleroi. En 1990, souhaitant participer aux activités du Grand Orchestre d’Harmonie de la Ville de Charleroi, elle se lance dans l’étude du Hautbois. En 1991, elle participe comme second hautbois à la tournée du Grand Orchestre au Canada. En 1997, elle s’inscrit au Koninklijk Conservatorium van Brussel dans la classe de Paul DOMBRECHT (hautbois). Elle poursuit ensuite ses études dans la classe de Sylvain CREMERS et obtient son Premier Prix de Hautbois. Elle obtient également le Premier Prix de Musique de Chambre ainsi que les Certificats d’Analyse, Lecture-Transposition et psycho-pédagogie. En 2005, elle obtient le diplôme de Licence au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Lauréate du Concours « Echange-Israël », en 1998, elle se produit à Tel-Aviv, Kfar Saba, Jérusalem. La pratique orchestrale la conduit notamment en Espagne et en France. En Belgique, elle eut l’occasion de travailler sous la direction de Serge BAUDO, au sein de l’Orchestre Philharmonique de Liège. En tant que soliste, elle s’est produite avec l’Orchestre Symphonique « Pro Arte», l’Orchestre Symphonique d’Uccle, le Grand Orchestre d’Harmonie de la Ville de Charleroi, le Grand Orchestre d’Harmonie des guides sous la direction de Monsieur Jean Baily, et en 2005, avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie. Elle est actuellement professeur de formation musicale au Conservatoire Arthur Grumiaux et enseigne le hautbois aux académies de Gosselies, Beloeil, ainsi qu’aux Conservatoires de musique de Charleroi et de TOurnai.

Nico De Marchi, Cor

Né à Dudelange au Grand-Duché de Luxembourg. A 10 ans, il débute le cor avec François Tommasini à l’école de musique de sa ville natale. Après avoir obtenu la Médaille d’Or au Conservatoire Régional National de Metz (France) il poursuit ses études dans la classe de Francis Orval d’abord au Conservatoire de Luxembourg (1er prix en 1978), puis au Conservatoire Royal de Musique de Liège (Belgique) où il réussit son 1er Prix de COr en 1980 et SOn Diplôme Supérieur en 1981 avec grande distinction.

Dès l’âge de 15 ans il participe à des concerts dirigés par le maestro Claudio Abbado et Organisés par la International Youth Orchestra Foundation of Great-Britain à Aberdeen (Écosse) et Londres (Angleterre). En 1976 et 1977 il effectue des tournées au Canada, en Corée du Sud et au Japon avec l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales (World Youth Orchestra). En 1982, il obtient le Prix des Jeunesses Musicales de Belgique qui lui permet de jouer le 1er concerto de Richard Strauss avec l’Orchestre Philharmonique de Liège.

cor-solo à l’Orchestre Philharmonique de Liège. Il travaille avec diverses formations comme l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, la Philharmonie des Flandres, les opéras de Gand et de Bruxelles, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Après avoir donné des cours de cor à l’Académie Grétry il est appelé à enseigner au Conservatoire Royal de Musique de Liège et de 1996 à 2003 donnera des masterclasses à l’Académie internationale d’Été de Libramont (Belgique).

Depuis 2002, Nico De Marchi est professeur de cor à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie (IMEP) de Namur et continue à donner des masterclasses en Belgique et en

À 19 ans il est engagé comme soliste à l’Orchestre National de Belgique et dès 1981 devient V

FranCe. A maintes reprises il est convié comme membre de jury à différentes Compétitions en Belgique, Luxembourg et France. La musique de chambre tient une place prépondérante dans son activité professionnelle et lui permet de jouer dans diverses formations allant de la sonate et du trio avec violon et piano au dixtuor à Vents. Avec le Liège Horn Quartet dont il est membre fondateur il a enregistré le Cd Modern Classics avec des oeuvres de J. Koetsier, G. Senon, V. Reynolds, P. Hindemith et R. LoPresti. La création mondiale du Woodland Quartet du compositeur Eric Ewazen leur a permis de donner concerts et masterclasses aux USA en avril 2003. Les membres du Liège Horn Quartet se voient invités comme « featured artists » aux 30″ et 31″ symposiums internationaux de cors à Banff (Canada) et Kalamazoo, Michigan (Etats-Unis). Dès les années 80 Nico De Marchi commence à multiplier les concerts de soliste avec divers orchestres et formations. En septembre 2002, par exemple, il interprète la Villanelle de Paul Dukas avec l’Orchestre Philharmonique de Liège lors du concert d’ouverture de la saison et un mois plus tard sera le soliste dans la Serenade pourténor, Cor et orchestre à cordes de Benjamin Britten lors d’un concert retransmis en direct ● à la radio avec Patrick Raftery (ténor) et le jeune chef d’orchestre Philippe Jordan.

Geert Callaert, Piano

Il a quinze ans lorsqu’il entre au Lemmensinstituut de Leuven où il étudie le piano avec Jan Vermeulen et suit une formation complète, obtenant quatre diplômes supérieurs pour le piano, la musique de chambre, l’accompagnement et la direction d’orchestre; il obtient le Prix LemmensTinel de piano, de musique de chambre, d’accompagnement, de direction d’orchestre, d’écriture musicale et d’analyse musicale. En avril 2002, l’Orpheusinstituut de Gand (sorte d’études du troisième cycle) accepte son projet d’étude de la musique de piano et de la musique de chambre pour piano et percussion de Stockhausen, de Xenakis et de Charles Wuorinen. Accompagnateur au Lemmensinstituut depuis 1990, il est titulaire de nombreux prix et distinctions, éclectique (son répertoire va du classique à la musique Contemporaine où il aCCOrde une attention particulière aux musiques mixtes), pianiste du Trio COriolan, de l’HERMESensemble et du Trio de Café, il a créé un nombre imposant de pièces et est membre du Conseil artistique de l’HERMESensemble.

Cinq nouveaux disques sont en projet pour 2006. 


Programme 

Trio pour hautbois, Cor et piano opus 8
Allegro moderato – Scherzo motto Vivace – Adagio – Finale

C. RENECKE
GymnopédieE SATIE
La Dame de Monte CarloF. POULENC
Alphorn pour Soprano, Cor et pianoR SAUSS
Morceau de Salon Opus 228J.W. KALLIWODA
Andante et Polacca pour cor et piano K. CZERNY
La Périchole (extraits) J. OFFENBACH
Trois ChansonsK WEILL
Ave Maria Ch. GOUNOD
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *