Luc Devos est né à Bruxelles en 1960 et joue pour la première fois en public à l’âge de 7 ans. Dès 1975, il étudie à Londres auprès de Peter Feuchtwanger, puis obtient en 1979 le Premier prix avec grande distinction au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe d’André De Groote et ensuite prend des cours de perfectionnement auprès de Vlado Perlemuter à Paris.

Depuis, il a remporté plusieurs concours nationaux et internationaux: il devient gagnant des concours Tenuto, Stephan de Jonghe et Emmanuel Durlet en Belgique, et reçoit en 1983 le 1er prix au Concours International Frédéric Chopin à Palma de Majorque; la même année, il devient finaliste du concours Clara Haskil de Montreux.

Luc Devos joue en récital ou en soliste avec orchestre dans la plupart des pays européens, ainsi qu’au Japon, au Mexique, en Israël, au Zaïre, en ex-URSS et au Canada.
Il s’est produit dans divers festivals (par exemple le Festival de Wallonie, le Festival des Flandres, de Montpellier, de Tel-Aviv, le Festival estival de Paris ou le Menuhin-festival à Gstaad), et joue avec tous les principaux orchestres belges ainsi que plusieurs grands orchestres à l’étranger (Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre de la Tonhalle Zurich, Orchestre de chambre du Concertgebouw Amsterdam, Orchestre symphonique de Montréal avec Charles Dutoit,…).

Luc Devos est l’hôte régulier de plusieurs stations de radio et de télévision. 
Il s’intéresse également beaucoup à la musique de chambre et a joué entre autres avec Jules Bastin, Augustin Dumay, Philip Hirschhorn, Yuzuko Horigome, Frédéric Lodéon, José van Dam et Arthur Grumiaux.

Il est le pianiste du Trio Grumiaux.

Luc Devos a réalisé nombre de disques noirs et compacts, entre autres les Mazurkas et les Nocturnes de Chopin, des enregistrements de Mozart avec Sigiswald Kuijken sur instrument d’époque, des œuvres de Liszt, Schubert, Prokofiev et d’autres, ainsi que des disques avec le Trio Amati et le Trio Arthur Grumiaux.

Il a joué des concertos de Mozart avec  » La Petite Bande  » sous la direction de Sigiswald Kuijken. En 1994, l’Union de la Presse Musicale belge lui décerna le titre de  » Jeune musicien européen de l’année « . Commentaires (0)

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *