Trompette 
Victoires de la Musique 2009 
accompagné par l’ensemble à cordes « CONVERGENCES »

Romain LELEU est le leader de la nouvelle génération de trompettistes.

Elu « révélation soliste instrumental » par les Victoires de la Musique Classique 2009, il est considéré, grâce à son jeu alliant virtuosité et élégance, comme relève du grand français Maurice André.

Il se produit en soliste dans les festivals et les salles de concert des cinq continents, tant en récital qu’accompagné des plus grands orchestres français et internationaux.

S’il est un véritable « phénomène » de la trompette, Romain Leleu séduit d’abord par sa simplicité et sa générosité. Sourire timide mais chaleureux, le trompettiste enthousiasme par sa technique imparable, ses sonorités d’airain, sa musicalité naturelle et la netteté de son jeu.
La Croix – Bruno Serrou, Juin 2010.

Digne successeur de Maurice André, Romain Leleu a marié les sonorités voluptueuses de sa trompette aux voix plus sobres d’un quintette à cordes.
Tour à tour charmeuse et dansante, la trompette révèle ici un potentiel insoupçonné de douceur et de beauté
Point de Vue, Avril 2013

Il y avait Maurice André… Ne cherchez plus, il y a Romain Leleu. Qu’il soit à la trompette, au bugle ou au cornet, c’est la perfection ! 
Son quintet Convergences est très uni et très cohérent et le fait d’effacer les frontières entre les genres musicaux devrait faire acquérir un nouveau public tant à la musique classique qu’à la musique populaire.
On-Top Audio.fr

Après avoir fait ses premières armes aux côtés d’Eric Aubier, Romain Leleu obtient le Premier Prix de trompette mention Très Bien et le Prix de Musique de Chambre mention Très Bien à l’unanimité au CNSM de Paris.

Il se perfectionne ensuite auprès de Reinhold Friedrich à la Musikhochschule de Karlsruhe. 
En 2005, il est nommé Révélation Classique de l’Adami. Il est lauréat de la Fondation d’entreprise Banque Populaire (2009), de la Fondation SAFRAN pour la Musique (2010) et du Prix de la Fondation Del Duca de l’Académie des Beaux Arts (2011). 
Romain Leleu se produit en soliste en France et à l’étranger auprès d’orchestres français et internationaux, comme l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre national d’Ile-de-France, le Württembergisches Kammerorchester Heilbronn, le Baltic Chamber Orchestra, l’Orchestra Ensemble Kanazawa, le Slovak Sinfonietta, le Saint- Petersburg

Hermitage State Orchestra… Il est présent sur les scènes des grandes salles et des internationaux, parmi lesquels le Festival de la Roque d’Anthéron, le Festival International de Colmar, le Festival de Radio France Montpellier, les Flâneries Musicales de Reims, le Festival d’Auvers sur Oise, la Folle Journée de Nantes, la Folle Journée du Japon, le Festival Musiq3 de Bruxelles, l’Athéneum de Bucarest, le Seoul Arts Center, l’Ongakudo Hall Kanazawa, le Seoul Spring Festival, le Théâtre de l’Hermitage Saint Petersbourg…

En décembre 2013, il a fait son entrée Salle Pleyel à Paris dans le Concerto pour trompette de Haydn. Romain Leleu anime régulièrement des master class en France comme à l’étranger (nombreux CRR, Académie Internationale de Courchevel, Seoul National University, Tokyo College of Music…) et enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers la Courneuve (CRR93).

Son répertoire est également tourné vers la création contemporaine. Il est ainsi dédicataire et/ou créateur de nombreuses œuvres de compositeurs d’aujourd’hui comme Martin Matalon (Trame XII pour trompette et orchestre), Philippe Hersant (Folk Tunes pour trompette solo), Karol Beffa (Concerto pour trompette et orchestre, Subway pour trompette)…

Son goût pour la transcription l’a amené à créer en 2010 l’Ensemble Convergences qui réunit autour de la trompette un quintette à cordes composé de musiciens et de chambristes issus des grands orchestres français.

Avec Convergences, Romain Leleu revisite les «grands classiques» de la musique savante et populaire. .. une manière de donner un nouveau souffle au répertoire de la trompette. Ce programme intitulé «Sur la route» fait l’objet d’un disque (Aparté/ Harmonia Mundi).Invités réguliers des grands festivals français comme le Festival de Colmar, le Festival de Sully et du Loiret, le Festival d’Auvers-sur-Oise, les Flâneries Musicales de Reims, Classique au vert, le Festival d’Hardelot, les Musicales duGolfe du Morbihan, le Festival de Haut Limousin, Gaveau Intime (Paris), le Festival d’Art Sacré d’Antibes, l’Ensemble Convergences et Romain Leleu partent également à la conquète de nouveaux publics comme récemment lors de tournées en Algérie, au Maroc et en Corée.

Cécile PEYROL LELEU , violon
Manuel DOUTRELANT, violon, transcriptions
Sylvain DUrantel, alto
Gregorio robino, violoncelle
Matthieu Petit, contrebasse


Programme

Concerto pour trompette en Mi b MajeurJohann Baptist Neruda
Simple Symphony, extraits Benjamin Britten
Fantaisie et variations sur la Norma de Bellini Jean Baptiste Arban
La StradaNino Rota
Danses Roumaines pour trompette et cordesBéla Bartok
Adagietto (extrait de l’Arlésienne)Georges Bizet
OblivionAstor Piazzolla
Saint Louis en l’IleAstor Piazzolla
LibertangoAstor Piazzolla
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *